novembre 21

Le pouvoir de l’odorat

0  commentaires

L’importance de l’odorat

« Nous pouvons voyager avec le nez, il suffit de fermer les yeux et de respirer… »

L’odorat permet de voyager à travers le monde simplement en humant les épices, de s’apaiser en sentant le parfum de la lavande fraîche ou celle des huiles essentielles de romarin coulant sur les doigts lors de la récolte…

Le nez est sans contredit un outil extrêmement puissant de connexion avec la nature. L’odorat véhicule non seulement des émotions, mais aussi des souvenirs.

Quel sentiment monte en vous lorsque vous humez un pain chaud ou une tarte aux pommes ? Qu’en est-il d’une odeur de lavande ou de camphre ? Pour certains, la lavande évoque la chaleur de l’été et les vacances, synonyme de détente et plaisir, tandis que le camphre peut rappeler le temps des rhumes et, parfois même, le petit carré camphré que grand-mère accrochait à nos pyjamas pour la nuit. La nature regorge d’huiles essentielles naturelles et de senteurs qui peuvent nous transporter de joie, ou à l’inverse, générer une émotion négative. Mais la nature n’est pas la seule à courtiser notre sens de l’odorat. A ce propos, vous est-il déjà arrivé d’entrer dans une grande surface, d’atterrir dans le rayon parfumerie et, du coup, d’être assommé par un mélange intense de fragrances qui vous donne subitement envie de partir de là ? Il existe une différence fondamentale entre une fragrance et une odeur naturelle (molécule provenant authentiquement de la nature).

Créés aujourd’hui en laboratoire, les parfums étaient autrefois conçus à partir d’épices et de plantes aromatiques aux multiples vertus, et leur usage ne se limitait pas à parfumer les corps et à camoufler les odeurs ambiantes. Les Romains s’entouraient des senteurs les plus précieuses et utilisaient les plantes pour les rituels sacrés d’embaumement. D’ailleurs, le mot parfum provient du mot latin per fume qui signifie « par la fumée ». La purification de l’ai par les plantes…

Lorsque l’on pense à certains produits nettoyants vendus en magasin pour assainir l’air, on se situe plutôt à l’opposé des qualités thérapeutiques d’une odeur naturelle ; même si le mot naturel figure sur l’étiquette, il est judicieux de se méfier du marketing.

L’utilisation des huiles essentielles de grade thérapeutique est un art et une science en soi. L’aromathérapie est surtout connue pour son usage des huiles essentielles, mais si on y réfléchit bien, le sens de ce mot est beaucoup plus large. En fait, je conçois l’aromathérapie comme une voie de reconnexion avec les odeurs de la nature et leurs multiples vertus thérapeutiques.

L’odeur du foin ou du gazon frais coupé, celle des draps ayant séché au soleil, la senteur d’une fleur de jasmin ou des gloires du matin dans les jardins, les effluves d’oranges émanant de la calendule, le fumet d’une soupe de légumes d’automne… Ces odeurs ont le pouvoir de créer en nous des sentiments de joie et de bienveillance. Nous y réagissons instinctivement, car nous faisons aussi partie de cette nature. Avez-vous déjà entendu quelqu’un se plaindre de l’odeur de forêt après la pluie ?

Il s’agit de créer le lien, de façon consciente, entre une essence agréable et un état d’esprit de paix et d’harmonie. Par exemple, si chaque fois que vous vous asseyez pour méditer, vous respirez une huile essentielle de bois de santal, de bergamote ou un mélange de senteurs apaisantes, l’association entre détente et arôme sera créée. Après un certain temps, il vous suffira de sentir cette odeur pour faire émerger ce sentiment de calme et générer un état de détente du corps.

S’apaiser avec le souffle de vie

« Respirez. Lâcher prise.

Et rappelez-vous que ce moment est le seul qui vous appartient vraiment. »

Oprah Winfrey

Avez-vous pensé à respirer de façon consciente aujourd’hui ?

Prêter attention à notre respiration est une façon simple et efficace d’apaiser l’esprit. Réduction du stress et de l’anxiété, abaissement et stabilisation de la pressions artérielle, relaxation musculaire, augmentation de l’énergie vitale, les bienfaits d’une bonne respiration sont multiples. Le souffle est au centre de l’équilibre et du maintien de la vie.

Voici quelques exercices respiratoires simples pour développer un rapport plus conscient avec votre souffle :

  • Dès que vous en avez l’occasion, prêtez attention à votre respiration. Au bureau, dans la voiture, en préparant le repas, le fait d’apporter votre attention sur votre respiration vous ramène instantanément dans le moment présent
  • Lorsque vous le pouvez, prenez le temps d’approfondir, de ralentir et de régulariser votre respiration de façon consciente
  • Evitez de contracter le ventre ; au contraire, laissez-le se gonfler. Rappelez-vous la respiration d’un nouveau-né : il respire en gonflant le ventre. Nous l’avons seulement oublié au cours de notre vie
  • Pour approfondir la respiration, pratiquez régulièrement une expiration plus poussée, en expirant l’air des poumons de façon consciente
  • Inspirez 4 secondes, expirez 5 secondes. Inspirez 4 secondes, expirez 6 secondes, ect.

Bain anti-stress au mélange d’huiles essentielles

INGREDIENTS :

1 tasse de sels d’Epsom

3 gouttes d’HE de lavande (L.augustifolia)

1 goutte d’HE d’ylang-ylang

2 gouttes d’HE de bergamote

2 gouttes d’HE d’eucalyptus

Mélanger les huiles essentielles aux sels d’Epsom et les verses dans l’eau du bain.

Les sels sont reminéralisants et en particulier une excellente source de magnésium.

Les huiles essentielles sont apaisantes et aident le corps à se déposer.

Choisir de sels d’Epsom purs, non additionnés d’ingrédients autres que : sels d’Epsom sur l’étiquette. Parfois, une couleur bleue et des similis fragrances ont été ajoutées… Prioriser le plus « pur » possible

PRECAUTIONS :

Utilisez les huiles essentielles avec parcimonie et assurez-vous d’en connaitre les indications et les contre-indications. Par exemple, certaines huiles essentielles ne sont pas conseillées chez la femme enceinte. Consultez un aromathérapeute certifié avant d’utiliser des huiles essentielles si vous avez condition physique particulière. En tout temps, tenez les huiles essentielles hors de portée des enfants.

Mélange apaisant pour l’esprit

A utiliser dans un diffuseur d’huiles essentielles

INGREDIENTS :

4 gouttes d’HE de lavande

1 goutte d’HE de cardamome

2 gouttes d’HE de citron

Verser à tour de rôle les huiles essentielles dans le diffuseur et les mélanger à de l’eau selon les directives du fabricant.

Une oasis de calme pour les sens !

Retrouvez sur notre page Facebook ou Instagram des conseils pour prendre soins de votre odorat et bien plus encore!

Envie d’aller plus loin ? Retrouvez-moi en consultation ou en atelier au studio Move Garden ou en ligne.



Laissez nous votre message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez -vous à notre Newsletter dès maintenant!