septembre 30

Les quatre besoins fondamentaux vus par l’Ayurvéda

0  commentaires

« – Que veux- tu être quand tu seras grand ? » A cette question, le légendaire John Lennon avait répondu :

« – Heureux.» Il n’avait alors que 5 ans. Il semblerait qu’il se soit fait rabrouer sous prétexte qu’il n’avait pas compris ce qui lui était demandé…

A mon tour de vous poser une question, avez-vous envie :

  • D’aimer et d’être aimé ?
  • De vivre en paix et d’être heureux ?
  • De contribuer au bonheur des autres et de faire une différence dans ce monde ?
  • De lâcher prise et d’arrêter de tout contrôler ?

Je suis persuadée que tout comme moi vous souhaitez être heureux, de vivre dans la joie, l’harmonie et l’abondance.

La philosophie de l’ayurvéda enseigne que pour ressentir cet état d’équilibre et d’harmonie, les quatre besoins fondamentaux de l’être humain doivent être comblés.

Répondre à ses besoins de base – ARTHA

Cela correspond aux besoins de sécurité, de chaleur, de se loger et de se nourrir. Pour que nous puissions avancer sur le chemin de la spiritualité, du développement de notre plein potentiel corps/esprit, il faut que nos besoins fondamentaux soient satisfaits.

Accomplir son chemin de vie – DHARMA

Pour ce faire, il s’agit de mettre ses talents uniques au service des autres. Suivre ses élans intérieurs et vivre ses passions, quel que soit le domaine. C’est là où l’on puise l’envie de se lever le matin et de prendre une part active dans la vie, tout en contribuant à enrichir celle des autres.

Cultiver le plaisir des sens, la joie de vivre – KAMA

C’est la poursuite de ses désirs, incluant celui de vivre en santé et en harmonie. Il est normal et sain d’avoir des désirs et d’avoir envie de les satisfaire. Par ailleurs, les textes anciens nous mettent en garde vis-à-vis de l’attachement à nos désirs, ou le fait de leurs accorder une trop grande place. Cela peut nous mener à développer une dépendance face aux moyens qui permettent de les assouvir.

Lâcher prise, se libérer du désir de contrôle- MOKSHA

Le terme sanskrit moksha se rapproche à la libération finale de l’âme du cycle des renaissances, un peu comme le nirvana pour les bouddhistes. Au quotidien, cela se traduit par la pratique du lâcher-prise. C’est le besoin de nous libérer des étiquettes, des fausses obligations (les fameux « il faut que »), du désir de contrôle. C’est probablement un des grands défis de l’existence, car l’être humain a naturellement tendance à vouloir tout contrôler. Selon la philosophie Samkya, la libération profonde (moksha) est le but ultime à atteindre, car elle permet de s’affranchir des limites imposées par l’ego (la personnalité, le mental). C’est la voie qui mène à la reconnaissance de notre nature profonde, à la réalisation de soi.

Comment déployer son plein potentiel, son dharma ?

L’ayurvéda enseigne que nous portons tous en nous des talents uniques, des cadeaux que la vie nous a donnés pour que nous puissions les offrir aux autres. Que ce soit la peinture, la danse, la musique, le jardinage, la cuisine, l’humour… Chacun, quelle que soit sa passion, est porteur de multiples qualités qui peuvent servir à inspirer, à faire du bien, à illuminer, à encourager, à soutenir, à enseigner, à partager…

Puisque nous vivons dans une société qui encourage la concurrence, qui perpétue la peur du manque et qui valorise la dépendance à la consommation, il est facile d’oublier que nous sommes ici pour déployer notre plus grand potentiel humain. Les textes ayurvédiques utilisent l’expression « extase de l’esprit » pour décrire l’effet combiné d’être au service des autres tout en vivant pleinement ses passions et en cultivant ainsi la joie de vivre.

« Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle, nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine. »

Pierre TEILHARD DE CHARDIN

Réflexion pour déployer son plein potentiel et vivre son Dharma

Qui suis-je ? Où vais-je ? Que fais-je ? Pourquoi suis-je ici ? Quelle est ma véritable passion ? Ces questions peuvent en faire sourire plus d’un, et pourtant, rares sont ceux qui n’y ont jamais pensé. L’ayurvéda nous invite à nous pencher sur ces questions profondes au quotidien. Sans écrire une dissertation philosophique, il s’agit de prendre le temps de réfléchir à ces sujets qui nous amènent à découvrir notre nature profonde.

Voici quelques pistes pour amorcer votre réflexion. Répondez spontanément aux questions suivantes, sans trop analyser. Fiez-vous à votre cœur, à votre intuition. Evitez que le mental, ne prenne le dessus.

  1. Sur le fil du temps de ma vie, à quel moment ai-je ressenti le plus de joie de vivre, de légèreté d’être ?
  2. Quels sont mes désirs les plus présents, que je porte en moi depuis longtemps et que je n’ai peut-être pas pris le temps de reconnaître et d’exprimer ? (kama)
  3. Qu’est-ce que je pourrais laisser aller, qui ne me sert plus ? (moksha)
  4. A quel moment ai-je l’impression de perdre la notion du temps ? Quelles sont mes passions ? Quels sont mes talents uniques ? Qu’est-ce qui me fais vibrer, rire, ressentir une joie profonde ? (dharma)
  5. Comment puis-je aider les autres ? Comment puis-je mettre à profit mes talents uniques ? (dharma)
  6. Si mon compte en banque avait une valve de remplissage automatique et que jamais je ne manquerais d’argent, qu’aurais-je envie de déployer dans ma vie, autour de moi, et de partager avec les gens que j’aime ? (artha)

Les passe-temps sont souvent une belle piste pour découvrir ce qui nous anime. Lorsque nous sommes dans notre « zone », ou sur notre X, que nous partageons nos passions pour faire du bien aux autres, il est plus facile de cultiver une énergie vitale vibrante, une énergie que l’ayurvéda qualifie de satvique…

J’espère que ce nouvel article vous aura plus, n’hésitez pas à me dire en commentaire si vous vous sentez proche de votre dharma.

En attendant retrouver nos offres ici ou faire le test gratuit pour découvrir votre dosha dominant ici.

Passez une belle journée et n’oubliez pas vous êtes unique!



Laissez nous votre message

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués.

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

Inscrivez -vous à notre Newsletter dès maintenant!